Le mystère d'un ermitage Saint-Martial près de Barcelone

Publié le par Christian Bélingard

vue sur l'ancienne église ( San Marçau, Catalogne)

vue sur l'ancienne église ( San Marçau, Catalogne)

La route qui grimpe jusqu'au col de San Marçau ( c'est-à-dire Saint-Martial) offre une vue exceptionnelle sur les hauteurs du massif de Montseny, une barrière montagneuse qui appartient à la cordillère pré littorale catalane. Au sommet du col, un hotel restaurant a été installé dans les dépendances de l'ancien ermitage.

 

On peut voir encore aujourd'hui un édifice religieux, visiblement remanié à plusieurs époques, Il s'agissait à l'origine d'un monastère bénédictin qui fut pris en charge à la fin du XVIème siècle par une congrégation religieuse de Lleida ( 1592). Desservie à cette époque par un clergé séculier, l'église s'enrichit d'ornements baroques. On peut voir aujourd'hui encore des tombes sur une petite parcelle attenante à l'église qui témoigne d'une activité religieuse encore assez récente.

Cette implantation religieuse de l'époque romane fut donc dédiée au premier évêque de Limoges, dont la notoriété dépassait alors largement les frontières de son diocèse. Le monastère San Marçau de Montseny est attesté sous ce vocable dés 1053. Il est érigé en abbaye par l'êvêque de Vic en 1066, puis réduit en prieuré vers 1095.

 

Ensuite l'église en fut reconstruite et l'acte de consécration, retrouvé par la médiéviste Bernadette Barrière, en date de 1105, rappelle que l'édifice est dédié à "Saint-Martial, évêque et confesseur." Cette précision est particulièrement importante, car on voit ici que "l'apostolicité" de Saint-Martial, proclamée à Limoges en 1031, était restée totalement inconnue en Catalogne ou bien qu'elle n'avait convaincu personne.

 

le massif de Monsteny

le massif de Monsteny

Commenter cet article