Astorga, ville hospitalière sur le Camino Frances

Publié le par Christian Bélingard

La ville d'Astorga est située dans le nord ouest de l'Espagne, sur une meseta qui culmine à 850 m. La cité est close par une longue muraille et a été édifiée sur un promontoire. Un texte de Pline l'Ancien parle de ce lieu comme de "la ville magnifique". Elle devait présenter dés l'époque romaine un intérêt économique majeur. Astorga est implantée sur la  la "Via de la Plata" ( la route de l'argent).  Le camino frances la traverse depuis plus d'un millénaire et on pouvait y compter au Moyen-Age plus d'une vingtaine d'établisssements hospitaliers. L'un d'eux subsiste, près de la cathédrale. C'est l'hospital San Juan qui fut fondé en 1178.

 

  ville d'Astorga NEW

Astorga, mai 1996 ( photo B.Becuwe)

 

Les pèlerins de la Via Lemovicensis ou ceux de la Via Podensis pouvaient s'arrêter également dans un autre hôpital qui leur était probablement plus familier. C'était l'hôpital de Notre-Dame de Rocamadour. Après la Navarre et la Castille, le culte de la "vierge noire" vénérée dans le Quercy  avait en effet gagné la ville d'Astorga au XIVème siècle. Le testament de Juana Miguelez, épouse de Diego Yanes, établi le 12 août 1310 auprès du notaire du roi Arnal Perez atteste de l'existence d'une confrérie et d'un hôpital Rocamador à cette date ( voir ici).

 

vierge en majesté astorga

Virgen de la Majestad. Siglo XII.
Catedral de Astorga.

 

 

Les Monts de Léon surgissent entre Astorga et Ponferrada. Le chemin de fer et la route nationale Madrid-La Corogne) empruntent le col de Manzanal pour franchir la montagne, à plus de 1200m. Certains pèlerins empruntèrent cette route à partir du XVIIIème siècle.  Mais le Camino Frances filait par des pentes encore plus raides entre Astorga et Ponferrada en atteignant le Puerto Irago à 1500 m. Il passait ainsi par des villages aux noms évocateurs: Castrillo de los Polvozares, El Ganso, Rabanal del Camino, Foncebadón (del Puerto), Manjarín, Acebo, Riego de Ambros, Molinaseca, Ponferrada... José Martinez-Almoyna, qui effectua le pèlerinage Paris-Compostelle sur une mobylette en 1960, rapporte  un détail intéressant. "En 1487, les Rois Catholiques, se trouvant à Medina del Campo, octroyaient au lieudit de l'Acebo un privilège particulier... Le Conseil d'Acebo (comme aux grandes neiges la trace du chemin disparaissait et que les pèlerins risquaient de se perdre) promit de placer entre l'hôpital de Foncebadon et Acebo quatre cents perches enfoncées dans la terre pour servir de repères... »

 

col de manzanal NEW

Commenter cet article

Fille du Midi 12/09/2010 22:04


Bizarre ! Cette vierge à l'enfant est particulière... je n'en ai jamais vu comme ça...