Compostelle: l'influence française à Léon

Publié le par Christian Bélingard

Pour les amateurs d'architecture médiévale, l'étape de Léon sur le camino Frances, est une occasion unique de découverte. Avant la conquête de Tolède en 1085, la ville de Léon était la plus importante de l'Espagne chrétienne, et les assauts des Sarrazins ( al-Mansür) en détruisirent seulement les remparts qui furent restaurés sous le règne d'Alphonse V. Depuis 913, la cité était devenue capitale du royaume de Léon. Celui-ci fut rattaché en 1033 au royaume de Castille mais l'union définitive ne fut consacrée que sous le règne de  Ferdinand III Le Saint en 1230. La cathédrale gothique actuelle est un des plus remarquables spécimens du style ogival (XIIème-XVème siècles).


cathédrale Léon NEWla cathédrale de Léon (photo B.Becuwe, 1996)


Cette cathédrale dénote l'influence des architectes français qui édifièrent les cathédrales de Reims et d'Amiens en particulier. Elle a été conçue au départ par Guillaume de Rouen.  Sur le trumeau du portail central, on peut admirer la statue de Santa Maria la Blanca ( Sainte-Marie La Blanche). Il s'agit d'une copie, l'original était placé dans une chapelle de l'abside.


notre dame la blanche NEWNotre Dame la Blanche au doux sourire (photo: B.Becuwe)


A noter également, si vous visitez la cathédrale de Léon,  la tradition qui veut que les pèlerins posent la main sur la colonnette qui sert de piédestal à une statue de saint Jacques. L'apôtre est présent en différents lieux du monument. La cathédrale est par ailleurs célèbre pour ses vitraux. C’est en effet l’ensemble le plus important d’Europe après celui de Chartres.

Commenter cet article