L'église disparue de Saint-Martial à Tudela

Publié le par Christian Bélingard

La petite ville de Tudela, au bord de l'Ebre, est située au sud de Pampelune, en Navarre. Si cette cité n'est pas directement implantée sur le Camino Frances , elle n'en est cependant éloignée que de quelques lieues. Les Limousins, qui séjournaient dans la région de Pampelune en se dirigeant vers Saint-Jacques de Compostelle étaient invités à y faire étape dés la fin du XIIIème siècle. En effet, le roi de Navarre Thibaud II donna le 16 octobre 1269 une "maison" située en ce lieu à l'ordre de Grandmont ( cet ordre spécifiquement limousin, fondé par Etienne de Muret, bénéficiait de la protection des souverains Plantagenet). Il s'agissait alors pour les moines Grandmontains de rouvrir un prieuré qui avait appartenu auparavant aux Franciscains et d'y établir une petite église.

Ebro Tudela                                                    Tudela, au bord de l'Ebro ( Espagne)


C'est ainsi que Saint-Martial de Tudela vit le jour dans le contexte sans doute très politique de l'époque ( on est en effet ici dans un secteur très stratégique de la Reconquista.) Thibaud II avait accordé aux frères de l'ordre de Grandmont, implanté en Limousin, une exemption de péage sur leurs biens en Espagne. Ceux-ci consistaient, outre la petite "celle" ou prieuré, en un jardin potager, une futaie et une oliveraie. Mais en 1304, Philippe le Bel et son épouse maintiennent la chapelle Saint-Martial, tout en reprenant les rentes. Ils donnent en échange, l'église de Corella et ses revenus (1)


Les pèlerins du Camino Frances ne trouveront plus trace aujourd'hui de l'église Saint-Martial. Celle-ci a été rasée  pour faire passer la voie de chemin de fer. Mais le nom du premier évêque de Limoges reste attaché encore à une rue voisine qui porte son nom. Au XIXème siècle, un "guide du voyageur en Espagne" décrivait Tudela comme une petite ville entourée de montagnes, mais sans aucun monument qui frappe l'oeil du voyageur. Mais ceci est injuste. La cathédrale mérite une visite évocatrice de la période romane où le pèlerinage à Saint-Jacques était en plein essor.

cloitre tudela                                                       cloître de la cathédrale de Tudela


Datant de la fin du XIIe siècle, elle a un plan rectangulaire avec douze arches sur les côtés longs et neuf dans les mineures. On peut y voir des scènes de l'enfance, de la vie publique, de la passion et de la résurrection du Christ. Dans la galerie sud, les chapiteaux racontent des scènes de la Mort de la Vierge et de la vie et le martyr de plusieurs saints.

 

(1) Bernadette Barrière, Routes et échanges entre Limousin et Espagne du XIème au XIIIème siècle

 

localiser Tudela

Commenter cet article