L'Oeuvre de Limoges au coeur de la Castille: Arlanza

Publié le par Christian Bélingard

L'Oeuvre de Limoges désigne les émaux limousins du Moyen-Age qui présentent la particularité d'être "champlevés" suivant une technique propre notamment aux ateliers de l'abbaye de Saint-Martial. * Les commandes affluent à partir du XIIème siècle particulièrement de la part des ordres religieux implantés tout au long du Camino Frances. Ainsi trouve-t-on plusieurs exemples exceptionnels de ces pièces au coeur de la vieille Castille qui était copieusement équipée de sanctuaires à visiter.


Les ruines du monastère bénédictin de San Pedro de Arlanza sont visibles au sud de Burgos. Nous sommes là dans la sierra de "las Mamblas", à quelques kilomètres de Santo Domingo de Silos. Le monastère de San Pedro de Arlanza (Hortigüela, province de Burgos) a été fondé par Gonzalo Fernandez, le père de Fernán González dans l'année 912. Il est considéré comme le berceau de la Castille. L'église, commencée en 1080 et aujourd'hui en ruines, avait trois navires et trois absides à la tête, avant de subir les modifications de la période gothique.

ruines Arlanza                                                     ruines du monastère de San Pedro de Arlanza


C'est  à San Pedro de Arlanza que se trouvait à l'origine l'un des joyaux de l'époque romane que conserve actuellement le Musée de Burgos. Il s'agit de la fameuse Vierge de Bataille, en cuivre émaillé provenant précisément d'un atelier limougeaud et daté des premières décennies du XIIIème siècle. 

 

 

virgenbatallas                                                    Virgen de las Batallas, Musée de Burgos


Cette oeuvre fut ensuite transférée au palais épiscopal de Burgos. Elle fit partie un peu plus tard d'une collection privée étrangère. Finalement l' Etat Espagnol est parvenu à racheter l'objet précieux pour le musée du Prado et c'est ainsi que cette Vierge de Bataille est présente de nos jours au Musée de Burgos où on peut la voir. La tradition veut que cette Vierge ait apporté le salut à Fernan Gonzalez dans son combat contre les Maures mais les historiens ont démontré un sérieux problème de concordance dans les dates...

 

localiser San Pedro de Arlanza

 

* L'émail champlevé. L'oeuvre de Limoges utilise presque toujours cette technique, dans laquelle c'est la plaque - en général de cuivre - qui est creusée. Ces creux sont alors remplis d'émail.

Commenter cet article

Fille du Midi 09/08/2010 12:43


humm... des ruines comme je les aime pour y promener et prendre des photos...


Christian Bélingard 09/08/2010 14:29



les ruines médiévales sont fréquentes aussi dans une région comme le Limousin. Je suis sûr que dans votre région vous avez aussi des trésors cachés de cette nature. L'avantage d'un blog est de
pouvoir proposer ce genre de photos...