La guerre de Cent Ans commence à Auberoche

Publié le par Christian Bélingard

Auberoche IMG 0001
chapelle d'Auberoche (XIIIème s.)

Le territoire contrôlé par les vicomtes de Limoges empiétait au Moyen Age sur le Périgord. Ainsi la châtellenie d’Auberoche, proche de Périgueux, fut-elle inféodée en 1040 par Gérard de Gourdon, évêque du diocèse périgourdin, à la vicomté limougeaude. La forteresse, qui en constituait l’épicentre, se dressait sur un lieu dominant la vallée de l’Auvézère et aurait été érigée de 976 à 991, comme d’autres sites défensifs de la région, pour lutter plus efficacement contre l’envahisseur Normand.

 

Le chroniqueur Jean Froissart affirme que c’est sous Auberoche que se disputa la première bataille de la Guerre de Cent ans. Le 23 octobre 1345, les troupes anglaises d’Henri de Lancaster, comte de Derby, l’emportèrent sur les troupes françaises de Bertrand, comte de l’Isle-Jourdain. La « petite histoire » raconte que les soldats français se sustentaient de quelques victuailles lorsque l’ennemi les surprit en plein festin.

 

En 1346, le roi Philippe VI de Valois décida de détacher Auberoche de la vicomté de Limoges et vendit la châtellenie à Talleyrand, cardinal du Périgord, qui la céda à son neveu Archambaud V, si bien qu’elle revint ensuite au fils de ce dernier ( Archambaud VI) . Ce fut une calamité car ces seigneurs ne respectaient pas les règles de la chevalerie et se livraient à des pillages répétés qui faisaient trembler Périgueux et sa région. C’est à cause de ces exactions que l’ordre fut donné, avec l’accord du roi Charles VII, de faire le siège d’Auberoche en 1429. Le démantèlement eut lieu en 1431 mais la chapelle fut épargnée.
 

Auberoche 9
la chapelle d'Auberoche (portail)

 

 

Le visiteur peut donc découvrir aujourd’hui l’édifice religieux, construit au XIIIème siècle, relativement bien conservé. Etait-elle dédiée à Saint-Georges ou bien à Saint-Michel ? La question fait toujours débat, faute de document faisant foi. Elle est de facture romane, très sobre, avec une baie ouverte sur la vallée. On peut également retrouver des ruines de la forteresse et des habitations qui étaient installées sur des terrasses, tout au long du sentier qui y conduit.

 

Commenter cet article