Le temps de Pâques vu par Bertran de Born

Publié le par Christian Bélingard

bertran de born combattant
bertrand de born combattant, Bnf

mss français 854, XIIIème s.


Parmi les troubadours de grand renom, Bertrand de Born se distingue pour avoir fait l'éloge de la guerre, au point d'être surnommé "le farouche baron qui rugit sous l'armure" selon la citation d'André Berry, auteur d'un "florilège des troubadours" paru en 1930. Il est vrai que le poème qui suit démontre bien le caractère volontiers belliqueux de celui  qui fut seigneur d'Hautefort et auquel le médiéviste Jean-Pierre Thuillat vient de consacrer récemment un ouvrage complet (1) Voici un extrait:

 

"Be'm platz lo gais temps de Pascor

Que fai folhas e flors venir,

E platz mi quant aug la baudor

Dels auzèls, que fan retentir

Lor chan per lo boschatge,

E platz mi quan vei per los pratz

Tendas e pabalhos fermatz,

Et ai grant alegratge,

Quan vei per champanha rengatz

Chavalièrs e chavals armatz."

 

traduction

 

"J'aime le gai temps de Pâques

Qui fait venir les feuilles et les fleurs,

J'aime à ouïr l'allégresse

Des oiseaux, qui font retentir

Leur chant dans le bocage.

Mais il me plaît aussi de voir par les prés

Tentes et pavillons dressés;

Et je ressens une grande joie,

Quand je vois rangés dans la campagne

                                         Chevaliers et chevaux armés."

ayen 3344

(1) Bertran de Born, Jean-Pierre Thuillat, Fanlac, 2009


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article