Les armes de Castille et de Léon redécouvertes en Limousin

Publié le par Christian Bélingard

C'est en entreprenant de modestes recherches dans mon village natal que j'ai eu connaissance par l'un de mes proches voisins d'une découverte monétaire intéressante. Je m'empresse d'ajouter qu'il ne s'agit pas là d'un des ces fabuleux trésors qui enflamment les imaginations et entretiennent des légendes qui ont souvent la vie dure. Non, il s'agissait simplement d'une pièce unique, provenant vraisemblablement d'une ancienne sépulture. C'était une monnaie espagnole, très exactement un duro frappé aux Amériques (1) que M.Jean Duplessy, conservateur au Cabinet des Médailles (Bibliothèque Nationale) a formellement identifiée (courrier du 20 mai 1992).

 

duro

Voici la genèse de cette découverte. En 1958 Jacques Barget, agriculteur à La Rochette, trouva une monnaie dans la parcelle d'un vieux cimetière reconverti en terre cultivée.  Il m'a fait part de cette surprenante trouvaille en 1992, alors que je l'interrogeai sur les vestiges de l'église et du cimetière qui existaient encore lors de l'arrivée de sa famille sur l'exploitation en 1939. Des recherches historiques m'ont conduit à vérifier que le bourg de La Rochette était autrefois riverain d'un chemin de grand passage encore identifié sur le cadastre de 1824 comme le chemin de Saint-Léonard au Périgord. Ce chemin fut très certainement emprunté par les pélerins de Compostelle sur l'une des branches de la Via Lemovicensis  qui reliait Vézelay à Saint-Jacques-de-Compostelle en faisant étape notamment à Saint-Léonard-de-Noblat et Périgueux.

 

 
Armes Castille et Léon NEW

 

armes de Castille et Léon
( Collège San Jeronimo, Santiago, fin XVème s.)

 

 

En parcourant plus tard le Camino Frances , et notamment la Castille et le Léon, j'ai pu vérifier sur de nombreux édifices la présence des anciennes armes de ces deux royaumes. Par exemple sur la façade du collège San Geronimo à Santiago ( voir la photo ci-dessous). L'écu écartelé aux armes de Castille et de Léon parait pour la première fois sur le sceau de Ferdinand III, roi de Castille, proclamé roi de Léon en 1230. Fils d'Alphonse IX, roi de León, il réunit définitivement la Castille et le León à la mort de son père (1230). En s'emparant de Cordoue (1236), de Murcie (1243) et de Séville (1248), il fit faire à la Reconquista des progrès décisifs. Sous son règne le castillan devint langue officielle. Il fut canonisé en 1671.

 

 

 

 

(1) le duro, appelé également "real de ocho" était universellement connu. Les pièces frappées à Mexico, Potosi, Lima, étaient chargées sur des navires et transportées jusqu'à Séville. Certaines années la "flotte d'argent" apportait en Europe jusqu'à 15 millions de pièces d'argent! ( bibliographie: Incroyables gazettes et fabuleux métaux: les retours des trésors américains d'après les gazettes hollandaises).

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Le Chevalier dauphinois 05/10/2010 12:59


La recherche est un des plaisir de l'histoire. Voir un graphique, une sculpture, un blason et tenter de retrouver son origine est un travail de Sherlock Holmes fascinant.


Christian Bélingard 05/10/2010 13:26



merci pour ce commentaire


je sais que le plaisir de la recherche historique est partagé par les très fidèles lecteurs de ce blog. Votre site , en particulier, le démontre souvent