Les interdictions du Carême dans la Creuse

Publié le par Christian Bélingard

A l'époque médiévale, l'Eglise imposait des obligations alimentaires strictes pendant la période du Carême. Un ordre religieux, implanté sur le territoire de l'actuelle commune de Pionnat, dans la Creuse, avait encadré les habitudes alimentaires pendant cette période, mais aussi sur certains autres jours "maigres" de l'année, avec un grand luxe de détails:

 " Les religieux ne doivent point manger de viande en aucun temps... Ils jeûnent tous les mercredis et vendredis depuis Pâques jusqu'à la fête de l'Exaltation de la Sainte Croix, et depuis cette fête jusqu'à Pâques, tous les jours. Ils ne mangent ni oeufs, ni laitage pendant l'Avent et le Carême... Tous les vendredis de Carême on ne leur donne que la moitié de la pitance et le vendredi saint ils jeûnent au pain et à l'eau" est-il précisé dans le cartulaire de l'ancien monastère des Ternes, fondé en 1338. On y suivait la règle de Saint-Benoît mais le style de vie des moines grégoriens, particulièrement austère, y était par ailleurs observé.

récolte des oeufs de pouleBNF,Latin 9333, Récolte des oeufs en Rhénanie (XVème siècle)
-ceux-ci étaient prohibés pendant le Carême-

Cette alternance de jours gras et de jours maigres remonte aux premiers temps de l'Eglise, en tous cas il en était ainsi au VIIème siècle où Isidore de Séville affirmait que les aliments carnés engendraient la luxure et la chair: "ils ont un effet échauffant et nourrissent tous les vices". Ce qui explique les moines et les seigneurs accordaient une grande importance à la pisciculture et possédaient des étangs qui fournissaient une alimentation autorisée en période "maigre". Voir un prochain article sur ce blog
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Entecade 10/03/2010 15:35


Félicitations pour tous ces articles historiques de ma région natale Je pense savoir pourquoi il y a tant de sérieux dans vos recherches (sourires) Continuez à me faire rever ........ Merci


Christian Bélingard 10/03/2010 17:12


Merci et très heureux de vous compter parmi les lecteurs fidèles à ce blog et au Limousin