Les Templiers sur le Camino Frances: Ponferrada

Publié le par Christian Bélingard

Les pèlerins du Camino Frances sont toujours surpris de découvrir entre le Leon et la Galice une région intermédiaire au climat plus doux: le Bierzo. Le paysage y devient plus accueillant, on y voit pousser la vigne dans les champs, des paysans vendent leurs cerises au printemps au bord des routes... Cette région du Bierzo conservait encore à la fin du siècle dernier un caractère rural très marqué. On pouvait  ainsi y croiser des charettes tirées par des boeufs.

 

Ponferrada boeufs NEW

charette à boeufs, Ponferrada, 22 mai 1996 (photo: B.Becuwe)

 

La ville de Ponferrada a des origines très anciennes. Un pont  existait déjà à l'époque romaine et il fut consolidé avec une armature en fer sous l'impulsion de l'évêque d'Astorga Osmundo (1082-1096). Ce "pons ferrata" donna ainsi son nom à la ville qui s'appelle depuis cette époque Ponferrada. En 1178, Fernando II donna la ville aux Templiers pour qu'ils assurent la sécurité des pèlerins. Entre 1218 et 1282, ils édifièrent sur la rive gauche du Sil une impressionante forteresse. Celle-ci est dotée de tous les attributs d'un véritable château-fort médiéval: courtines, tours polygonales et circulaires, mâchicoulis.

 

Ponferrada Templiers NEW

forteresse templière  de Ponferrada

 

A la dissolution de l'Ordre du Temple (1312), Alphonse VI donna le château au seigneur de Lemos puis les rois catholiques l'incorporèrent à la couronne en 1486. A partir du XVIème siècle, le déclin du pèlerinage eut des répercussions importantes sur l'économie locale. Ponferrada se transforma alors en petite cité surtout connue pour ses foires et ses marchés.

 

Commenter cet article

Fille du Midi 12/09/2010 21:59


Un lieu qui doit bien valloir une visite...


Christian Bélingard 13/09/2010 12:18



j'y suis déjà allé deux fois... et je ne m'en lasse pas !