Ostabat toujours à la croisée des chemins

Publié le par Christian Bélingard

La via lemovicensis (ou voie limousine) est désignée sous cette appellation dans le Guide du Pélerin (XIIème siècle) qui sert toujours de référence pour le repérage des principales voies du pélerinage à Saint-Jacques de Compostelle. Celle-ci rejoignait les voies venues du Puy ( Via Podiensis) et de Tours ( Via Turonensis) au célèbre carrefour d'Ostabat en Pays Basque.


SDC10170

                                                        pélerin poitevin (28 mai 2010)

 

Le 28 mai 2010, j'ai voulu faire l'expérience de passer par Ostabat pour y croiser des pélerins et connaitre leur itinéraire. Par cette matinée pluvieuse, j'ai rencontré dés notre arrivée dans le village un cycliste en route pour Saint-Jacques qui avait emprunté la "Via Turonensis", étant parti lui-même de Poitiers et ayant franchi la Garonne en prenant le bac à Blaye.

 

SDC10184

pélerins allemands ( chemin d'Harambletz) 28 mai 2010
 

A la sortie d'Ostabat, en direction de Saint-Palais par le chemin d'Harambeltz, j'ai rencontré une heure plus tard deux jeunes pélerins à pied qui venaient d'Allemagne. Enfin, en haut du col de Soyartza dont la chapelle annonçait autrefois le carrefour d'Ostabat, un pélerin venu d'Alsace m'a affirmé être venu par le chemin du Puy.
 

En l'espace d'une seule matinée, la démonstration était faite que le célèbre guide médiéval, qui plaçait dans cette région le carrefour de trois itinéraires majeurs du grand pélerinage compostellan, restait plus que jamais d'une incontestable actualité...

 

localiser la région d'Ostabat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article