Souvenir de Vézelay

Publié le par Christian Bélingard

En effectuant un reportage à Vézelay (1) en juin 1999, j'ai eu l'occasion de croiser un certain nombre de pélerins qui entreprenaient de partir de ce carrefour historique pour Compostelle, ou qui faisaient étape sur la colline bourguignonne en ayant déjà parcouru de longues distances. C'était le cas d'un "routier" hollandais dont l'allure atypique m'avait un peu intrigué. Il portait en effet la coquille traditionnelle du pélerin en sautoir mais voyageait sur un étrange engin à pédales non motorisé, il convient de le préciser. La photo ci-dessous restitue d'ailleurs son "look" très spécial qui se démarquait de la position classique du cycliste amateur ou professionnel...

 

.pélerin sur vélo spécial

pélerin hollandais en route pour Compostelle ( juin 1999)

 

Au cours de la conversation que nous avons eu, il m'a expliqué qu'il voulait se prouver à lui-même qu'il pouvait réaliser une effort aussi soutenu et qu'il avait spécialement fabriqué cet engin à pédales pour accomplir son exploit, conscient qu' il effectuait peut-être là le dernier "grand voyage" de sa vie. Il se disait non catholique mais avait l'intention, en arrivant à Saint-Jacques, de faire brûler un cierge pour son épouse et ses enfants. A chaque fois que je passe désormais par Vézelay, je repense toujours à cette rencontre étonnante qui témoigne des motivations qui pousse les pélerins d'aujourd'hui à se mettre en route...

(1) Vézelay est l'une des quatre têtes de route des Chemins de Compostelle (Via Lemovicensis ou voie limousine)

 

vue extérieure Vézelay           

la colline de Vézelay


localiser Vézelay

Commenter cet article