Voie limousine: de Thiviers à Périgueux

Publié le par Christian Bélingard

La via lemovicensis (ou voie limousine) est désignée sous cette appellation dans le Guide du Pélerin (XIIème siècle) qui sert toujours de référence pour le repérage des principales voies du pélerinage à Saint-Jacques de Compostelle. Par ailleurs, le cadastre napoléonien conserve la trace d'un ancien chemin entre Saint-Léonard de Noblat et le Périgord. J'ai donc engagé des recherches en 1999 pour vérifier sur le terrain l'existence effective d'un ancien itinéraire qui pouvait permettre de relier directement Saint-Léonard de Noblat et Saint-Front de Périgueux, sans passer obligatoirement par Saint-Martial de Limoges ( abbaye qui n'est pas citée dans le Guide du Pélerin). Ces recherches ayant été concluantes,  je les ai exposées dans mon ouvrage "De Vézelay à Saint-Jacques de Compostelle" publié aux Editions Sud-Ouest en 2001.
   

Voici le dernier tronçon du chemin de Saint-Léonard au Périgord: Thiviers-Périgueux.  Le parcours emprunte en fait, à partir de Thiviers, une ancienne voie romaine, identifiée de nos jours comme la "route Napoléon". Cette route est tracée de manière rectiligne et des recherches archéologiques ont permis de retrouver sur certains tronçons le pavement d'origine de la voie romaine.

 

la route napoléon

                                                la route "Napoléon" au sud de Thiviers

Il faut noter un indice toponymique particulièrement évocateur. Un lieu-dit situé sur cette route secondaire, au sud de Thiviers, s'appelle toujours "Le Jacquier". Il est clair que nous sommes bien sur un grand chemin de pélerinage. On appelait en effet "Jacquets" ou "Jacquiers" les pélerins qui effectuaient le grand voyage vers Compostelle ( le terme remonterait au moins au XVème siècle)


le jacquier

 

                                     "Le Jacquier", lieu-dit sur la route "Napoléon" au sud de Thiviers



L'itinéraire est riverain de plusieurs églises tout à fait remarquables. On découvrira à Thiviers des sculptures qui rappellent la basilique de Vézelay avec en particulier un chapiteau du Christ entre Saint-Pierre et Sainte-Madeleine.  Les églises de Lempzours et d'Agonac méritent une visite attentive, étant pratiquement riveraines l'une et l'autre de l'itinéraire.

 


christ st pierre

                                              chapiteau roman de Thiviers (cliché Jean Secret)
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Théodore Lavilotte 01/05/2012 16:59

Voilà un itinéraire auquel je n'avais pas songé,à faire à pied, et en Périgord.
Entre Thiviers, la ville de mon enfance et Périgueux celle de ma naissance.
Un belle portion de route jacquaire à faire.
J'imagine une belle arrivée à Saint-Front.

Christian Bélingard 03/05/2012 10:17



c'est une route très intéressante merci et bon chemin à vous