F

Fabliau
    Forme picarde de l'ancien français fablel. Aux XIIe et XIIIe siècles, récit bref de 50 à 1500 vers en général en octosyllabes, écrit dans une intention parodique ou satirique et souvent caractérisé par sa grossièreté. L'argent et le plaisir en sont généralement les ressorts principaux. Le fabliau met en scène des personnages qui prennent le contrepied des modèles courtois et fait usage de jeu de mots ou de situations équivoques, il vise à faire rire. Il nous en reste environ 150 dont la plupart proviennent du nord de la France (Picardie, Hainaut, Artois, Normandie et Champagne).

Faide

    Vengeance privée.

Faîtage

    Pièce maîtresse de charpente reliant horizontalement l'angle supérieur des fermes et sur laquelle s'appuient les chevrons.

Familia

    Ce mot latin désigne une communauté d'hommes en relation de dépendance étroite, familière, domestique, avec une personne physique ou morale: seigneur, église, abbé, pape... C'est autrement dit l'ensemble des personnes vivant sous la protection d'un maître, laïque ou ecclésiastique.

Farce
    Pièce de théâtre bouffonne. Le terme qui désignait au XIIIe siècle le hachis, prit son sens figuré de comédie au siècle suivant. La comédie était introduite dans un mystère comme la farce dans une volaille.

Fascé

    Terme d'héraldique qualifiant un écu divisé horizontalement en un nombre pair de parties égales.

Fatras
    Le terme probablement formé sur le latin populaire farcuraceus, dérivé du bas latin farsura, farce de volaille, apparut en 1327 sous la plume de Watriquet de Couvin sous la forme fastras. Il désignait un genre lyrique burlesque qui apparut au XIVe siècle. Généralement composé selon la même forme que la fatrasie dont il dérive, il se caractérise par un certain délire verbal. Watriquet de Couvin, notamment, cultiva le genre.

Fatrasie

    Genre poétique du XIIIe siècle, dérivant de la rêverie. La fatrasie est de forme rigoureuse (six vers de cinq syllabes; rimes aabaab, suivis de cinq vers de sept syllabes; rimes babab, soit un onzain), mais son contenu est irrationnel. Les phrases grammaticalement correctes n'ont pas de sens réel, l'auteur s'y abandonne au pur plaisir des mots. Toute une école arrageoise s'illustra dans ce type de composition comme en témoigne un recueil d'auteur inconnu, dénommé Fatrasies d'Arras, conservé à l'Arsenal.

Faubourg

    Du latin foris burgus. Bourg qui s'est bâti à l'extérieur de l'enceinte d'un autre bourg ou d'une ville ou d'un château. Souvent peuplé, à ses débuts, de marchands d'origine lointaine, mais aussi d'immigrants du voisinage. Petit à petit s'entoure de murailles et s'intègre à la ville ancienne.

Faucre
    (Fautre - Faultre)Crochet fixé sur l'armure qui servait à maintenir la lance du cavalier.

Faudesteuil
    Du germanique faldestoel. Siège pliant en forme de X qui pouvait être en bois, en bronze ou en fer.

Fausse-Braie
    Enceinte qui entoure tout ou une partie de l'enceinte principale du château, aménagée au niveau de l'escarpe afin de surélever celle-ci et de protéger la base des murailles principales contre les projectiles et contre la pose directe d'échelles par l'assaillant.

Fenêtre à meneau

    Baie munie de montant divisant une fenêtre ; ils peuvent être recoupés par des traverses horizontaux.

Féodalité

    Régime politique et social reposant sur le fief, donc postérieur à la période carolingienne qui ne connaît que les bénéfices.

Ferme-bloc

    Se dit d'une ferme qui comprend en un seul bâtiment, le logis paysan et l'étable, le fenil, parfois le four, la cave.

Ferme-bloc-à-terre

    L'ensemble des fonctionnalités est ramassé sur un seul étage.

Ferrière
    Mine de fer.

Férule

    Bâton avec lequel le maître d'école frappe la main des élèves.

Feu

    Du mot fief (fevum/fiscum). Unité fiscale représentant l'ensemble des personnes vivant sous un même toit à pot et à feu communs.

Feuillure

    Saillie pratiquée dans l'embrasure d'une baie pour recevoir les bords d'un vantail.

Fibule

    Agrafe de vêtement souvent portée avec une autre, par paire.

Fidéjusseur

    S'engage, sur la foi du serment, comme caution.

Fidèle

    Qui a prêté serment de fidélité, pas forcément de vassalité.

Fidélité

    Deuxième phase du contrat vassalique: une fois l'hommage reçu par le seigneur, le vassal prête sur les Évangiles ou sur des reliques un serment de fidélité qui rend l'acte irrévocable, en faisant du lien humain un lien divin. Librement prêté, avec Dieu pour garant, ce serment ne peut plus être rompu : sinon, c'est le crime horrible du parjure.

Fief
    Bien donné au vassal par le seigneur en échange de la fidélité et du service. Le mot, sans doute d'origine germanique (vieh, bétail, bien d'importance), est apparu dans le Midi à la fin du IXe siècle (fevum), avec peut-être une confusion avec le mot fiscum, et une filiation avec beneficium (voir ces mots), ce qui évoquerait l'origine "publique" du fief méridional. Il désigne la concession d'une terre fiscale par un agent public en échange de services publics. Il s'étend ensuite aux autres formes de concessions vassaliques et se substitue au mot bénéfice. Au moyen Âge, le fief est une source de revenu (très généralement terre, mais aussi , cens, droit, péage, etc.) concédée par le seigneur à son vassal à titre temporaire ou viager, puis surtout héréditaire en contrepartie d'un service militaire et d'un hommage et sur laquelle le propriétaire initial garde certains droits. Le fief a pu prendre des formes très variées (terre, droits, etc.): ainsi le fief-rente, qui consiste dans le versement d'une rente par le seigneur au vassal. La concession du fief est devenue héréditaire aux premiers temps féodaux.

Fin' Amor
    Idéologie qui a pour base la soumission totale de l'ami à sa dame qui est considérée comme le suzerain, dans le cadre d'un amour nécessairement adultère.

Finage
    Limites, étendue d'un territoire communal.

Fisc

    Au Bas-Empire, trésor impérial. Dans les royaumes barbares, désigne ce qui appartient au roi, notamment ses terres, gérées par des intendants royaux ou impériaux. Ces terres constituaient la source principale des richesses des souverains. A l'époque carolingienne, le fisc, c'est à la fois les grands domaines royaux ayant d'autres domaines sous leur dépendance et les revenus royaux.

Flanquement

    Disposition permettant des tirs parallèles à la courtine à défendre afin de supprimer les angles morts.

Fleurdelisé

    Parsemé de fleurs de lis.

Florin

    Nom de plusieurs pièces de monnaie portant une fleur dans leur empreinte ou imitant la pièce florentine. Le plus connu est en effet le florin de Florence (fleur de lis) de 3553 g d'or émis à partir de I252 et copié par les papes (florin de la Chambre), le roi d'Aragon (florin aragonais), les pays rhénans (florin rhénan)...

Fodrum

    Droit impérial. Consiste dans la livraison obligatoire de fourrage et de vivres pour l'armée royale. Payable en nature ou en argent.

Foi

    Serment de fidélité prêté après l'hommage vassalique et avant l'investiture du fief.

Folles

    Follis en latin signifie: bourse. Petites pièces de bronze romaines, tellement dévaluées qu'on les échangeait par bourses entières. Depuis 396, il faut 250 folles (en cuivre plus ou moins mélangé) pour un sou d'or, et ceci jusqu'à la réforme d'Odoacre.

Fontaine

    Conduit vertical pénétrant dans le sol pour atteindre une nappe d'eau souterraine qui fournira de l'eau toute l'année. En général, les margelles étaient décorées de motifs architecturaux assurant en même temps la sécurité.

Forfait

    Du latin forisfactum. Délit; confiscation ou amende résultant d'un délit.

Formariage

    Mariage d'un dépendant en dehors de sa seigneurie d'origine; pose des problèmes surtout dans le cas des serfs, qui doivent payer une taxe au seigneur lésé (celui qui perd ses droits sur la postérité du couple).

Formeret

    Arc latéral d'un compartiment voûté inséré dans un mur.

Formulaire

    Recueil de modèles pour toutes les sortes d'actes traités à l'époque de la rédaction.

Fornicateur

    Dans le langage disciplinaire ecclésiastique, désigne celui qui pratique l'union sexuelle hors du mariage ou la dévie dans sa nature.

Fort

    Partie du castrum réservée aux seigneurs. On emploie généralement ce terme pour les fortifications du Bas Moyen Age.

Fouage

    Du latin médiéval fouagium, dérivé de focus, foyer. Impôt perçu sur chaque feu. Il devait permettre au roi d'équiper ses troupes. Les nobles en étaient exemptés. Au milieu du XVe siècle le fouage se transforma en impôt de répartition et fut désigné par le nom de taille.

Fournier

    Du bas latin fumarius, boulanger. Désigne l'ouvrier qui mettait au four les pains à cuire ou la personne responsable d'un four à pain dans un village.

Fournil

    Four à pain.

Framée

    Lance à long fer dont se servaient les Francs.

Franchise
    du latin Iibertas, franchisia... Statut privilégié. Charte de franchise: ensemble des règlements et des statuts codifiant et éventuellement limitant les droits d'un seigneur sur une communauté rurale ou urbaine déterminée. Le territoire doté de ce statut.

Francien
    Dialecte de langue d'oïl parlé au Moyen Âge en Île-de-France et dans l'Orléanais. Cette langue de la cour des rois de France deviendra le français. Le francien commençait déjà au XIIe siècle à être considéré comme la référence du bon langage, comme en témoignent des reproches adressés à Conon de Béthune à la cour de France à propos de son accent arrageois.

Freda

    Amende de composition en droit germanique dont le tiers va au roi et les deux tiers à la victime: le tiers du tiers royal va au juge.

Frein

    Partie du mors d'un cheval qui, attachée à la bride, permet de le ralentir ou de l'arrêter en la tirant.

Frère lai

    Moine dont la vocation est de rester laïque sans accéder aux ordres sacrés, pas même aux ordres mineurs.

Fresque

    Peinture murale exécutée, à l'aide de couleurs délayées à l'eau, sur une couche de mortier frais à laquelle ces couleurs s'incorporent.

Frigidarium
    Partie des thermes où se prennent les bains froids (contraire du caldarium).

Fronton

    Couronnement pyramidé à tympan et cadre mouluré.

Fût

    Corps d'une colonne, habituellement cylindrique.