J

Jachère
    Du latin wascheria, jascheria. Terre labourable laissée momentanément en friche pour qu'elle se reconstitue. La jachère est généralement labourée pendant la période de repos.

Jacque
    Vêtement de guerre protégeant les bras, le torse et finissant en jupe courte. Généralement en maille, il est porté par les gens des communes et les archers. Le jacque est aussi un vêtement, une espèce de brigantine à jupe.

Jacquerie

    De Jacques, nom donné par les nobles aux paysans par dérision. Insurrection rurale du Beauvaisis (mai-juin 1358), causée par la misère qui sévissait à l'époque. La révolte s'étendit en Basse Normandie, dans le Ponthieu, et en Picardie. Charles II le Mauvais, roi de Navarre, captura le chef des Jacques, le fit décapiter et écrasa les insurgés dans une terrible répression.

Jaseran

    Cotte de maille.

Jeu

    Forme dramatique médiévale. A l'origine il s'agit d'un drame lithurgique en latin, la forme s'élargit à des pièces profanes et désignera une pièce complexe destinée à un public cultivé, pouvant goûter la variété des sujets généralement d'origine littéraire.

Jeu-parti

    Variété de débat lyrique des XIIe et XIIIe siècles, notamment illustré par les poètes du puy d'Arras. Il est fondé sur un argument de casuistique amoureuse que les deux poètes-partenaires doivent développer en respectant un schéma strophique et une mélodie. Deux juges arbitrent le débat et désignent le vainqueur.

Jongleur
    Du latin joculator, homme qui plaisante. À la fin du XIIIe siècle on disait jogleour: "plaisant, rieur". Ménestrel nomade qui récitait ou chantait des vers en s'accompagnant d'un instrument.

Juge-mage

    Juge ordinaire du baillage, chargé de tenir les assises tous les trois mois. Il effectue aussi des enquêtes pour le compte du Dauphin et de son conseil.

Juré

    Du latin juratus. A l'origine, bourgeois qui a prêté serment avec d'autres (conjuratio) et promis d'observer la paix et les accords conclus entre eux. En France, membre d'un conseil d'une commune: analogue à échevin. Garde d'un métier.

Justice d'eau

    Ordalie de deux sortes: avec eau bouillante, l'accusé en allant chercher, la main nue, un objet dans de l'eau bouillante se disculpe si ses blessures sont jugées normales; avec eau froide, l'accusé est jeté à l'eau, en principe garrotté: si ce liquide pur le rejette, il est déclaré coupable.