Le Moyen Age

godefroy de bouillon

Le Moyen Age est le millénaire qui sépare les fins des deux parties de l'Empire Romain. Ainsi peut-on le faire commencer en 476, date de la déposition de l'Empereur Romulus Augustule ( fin de l'Empire Romain d'Occident) et le faire finir en 1453, date de la prise de Constantinople par les Turcs (fin de l'Empire Romain d'Orient ou Empire Byzantin).

En France, cette période correspond à l'établissement des peuples germaniques, à leur fusion avec les Gallo-Romains sous l'autorité des roi Francs, puis à la mise en place et à l'apogée de la Féodalité. Plusieurs dynasties de rois vont se succéder au gouvernement de la Gaule, qui devient la Francie puis la France : les Mérovingiens, les Carolingiens puis les Capétiens. 

Du chaos de la chute de l'Empire d'Occident et de la Féodalité émerge progressivement un nouveau système social et gouvernemental ainsi qu'un début de sentiment national. Les grands rois du Moyen Age (Philippe Auguste, Saint Louis, Philippe le Bel, Charles V) créent les bases d'un Etat moderne (contrôle effectif du territoire, administration, fiscalité, droit et institutions). 


Le Moyen Age évoque pour nous les chevaliers, les tournois et les châteaux forts. C'est aussi la fin des grandes invasions (Sarrasins et Normands) et le début des interminables guerres entre pays d'Europe (en particulier les deux Guerres de Cent Ans). C'est enfin l'époque sanglante des Croisades, qui marquent encore aujourd'hui nos relations avec le Proche Orient.