Les étapes officielles du Camino frances

 

Quatre voies partant respectivement de Tours, Vézelay, Le Puy et Arles constituent au moyen-âge les itinéraires officiels menant à Saint-Jacques-de-Compostelle, pélerinage majeur de la chrétienté avec Rome et Jérusalem. Dans la péninsule ibérique, il n'existe plus qu'un seul itinéraire officiel, même si d'autres voies comme la voie longeant la côte ont pu également être suivies.

Le Camino Frances

 

Le chemin unique qui relie Puente-la-Reina à Saint-Jacques-de-Compostelle est appelé depuis le Moyen-Age "Iter Francorum" ou "Camino Francés" parce qu'un grand nombre de pèlerins, mais aussi de moines et de marchands venaient de France pour s'installer sur cet itinéraire à la faveur des encouragements que prodiguaient les grands Rois Catholiques. Dans le Codex Calixtinus appelé de nos jours "Guide du Pélerin" (XIIème siècle), le "Camino" est parfaitement décrit, avec ses différentes étapes. En voici la transcription sur la carte ci-dessous ( cliquez sur les points rouges pour lire l'article associé)

 

 

Ce blog dédié au Limousin Médiéval s'intéresse plus spécialement, pour la partie française de l'itinéraire, à la Voie de Vézelay également appelée Via Lemovicensis.

La Via Lemovicensis est l'une des quatre voies décrites dans le Guide du Pélerin de Saint-Jacques rédigé au XIIème siècle et notamment conservé dans les murs de la bibilothèque de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. Comme on peut le voir sur la carte établie par le médiéviste Raymond Oursel d'après ce manuscrit, il n'existait que deux relais entre Vézelay et Ostabat ( point de jonction avec la voie provenant de Tours et celle provenant du Puy en Velay). Ces deux relais étaient Saint-Léonard de Noblat et Périgueux. L'omission par l'auteur du Guide du Pélerin de l'abbaye Saint-Martial de Limoges fut-elle volontaire ? C'est l'objet  d'un débat historique que j'ai abordé dans mon ouvrage "De Vézelay à Saint-Jacques-de Compostelle, sur les traces des premiers pèlerins, Editions Sud-Ouest, par Christian Bélingard).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :