Burgos, étape majeure du Camino Frances

Publié le par Christian Bélingard

Toutes le villes traversées par le Camino Frances sont loin d'avoir une histoire aussi prestigieuse que celle de la ville de Burgos, l'antique capitale de la Castille. C'est ici, en 1497, que Christophe Colomb fut reçu par Ferdinand et Isabelle de Castille, à son retour d'Amérique. Et la conquête d'un nouveau continent, patronnée par Saint-Jacques en personne, ne faisait que commencer! Les pèlerins  traversèrent cependant cette extraordinaire cité aux mille joyaux bien avant cet épisode haut en couleurs. En arrivant par la rive droite de l'Arlanzon, ils passaient sous l'Arco de Santa Maria qui fut bâtie à la gloire de Charles Quint. Des tourelles crénelées, des niches où logent des statues, et des échauguettes en faisaient déjà tout le charme.

 

 

                   arco santa maria NEW                         

Arco de Santa Maria, Burgos (photo B.Becuwe)

 

Burgos fut fondée en 884, à la demande du roi Alphonse III le Grand ( 886-910), roi de Léon. La première pierre de sa superbe cathédrale fut posée par Ferdinand III (1217-1252). L'édifice fut construit en deux grandes étapes, au XIIIème siècle, puis au XVème. Cet extraordinaire chef-d'oeuvre architectural réunit à la fois des influences françaises, rhénanes, et espagnoles. Parmi les spectacles qui devaient enchanter les voyageurs accomplissant le grand voyage de Compostelle, une vue prodigieuse sur la ville depuis les deux clochers à jour de Jean de Cologne.

 

            cathédrale burgos NEW                             Vue sur la cathédrale de Burgos ( photo Bernard Becuwe, 1996)

 

Les plans de la cathédrale furent en fait rapportés par l'évêque Don Mauricio à la suite d'un voyage en France, où il avait pu contempler les constructions gothiques. Des architectes locaux s'en inspirèrent pour réaliser l'édifice. L'intérieur du monument se compose d'une nef à trois vaissaux et d'un déambulatoire à chapelles rayonnantes, un plan assez classique pour une cathédrale de cette époque. En son sein, à la croisée du transept, on trouve les tombeaux du Cid et de Chimène, personnages de Corneille qui ont réellement existé.

 

 burgos catedral fach sarmental02                                   Sur ce tympan de la cathédrale de Burgos, l'évêque Don Mauricio ( au centre)

 

En 1495, un pèlerin allemand Hermann Künig von Vach passa à Burgos. La ville comptait alors trente deux hôpitaux de pèlerins, ce qui démontre l'attractivité de la cité et suggère le succès du pélerinage encore à cette époque.

Commenter cet article